Valorisation des PME : la méthode des multiples comme méthode intrinsèque?

Publié le 10 février 2019

En matière de valorisation d’entreprise, il est possible de classer les différentes méthodes communément utilisées en deux grandes familles d’approche : les méthodes dites « intrinsèques » (Actualisation des Cash Flows « DCF », Actualisation des Dividendes « DDM », …) et les méthodes dites « comparatives » (Multiples d’EBITDA, d’EBIT, PER, … observés sur des PME ou transactions comparables).

Traditionnellement, nous constatons que les lettres d’intention et donc les transactions sur des PME sont réalisées sur base de multiples. Or, il ressort que dans le domaine des PME, les sources structurées et fiables compilant les multiples utilisés pour des transactions réalisées sont quasi inexistantes. Quant aux sociétés comparables, lorsqu’elles sont identifiables, elles ont une envergure bien souvent trop éloignée de la PME faisant l’objet de l’exercice de valorisation. La plupart du temps, les professionnels de l’évaluation appliquent alors une décote d’ « illiquidité » ou encore de « taille » dont le montant peut parfois sembler trop forfaitaire.

Dans la pratique nous observons que, malgré cela, l’acquéreur va tendre à se positionner sur un dossier en usant de multiples. A cela près que ces multiples sont bien souvent appréciés à la lueur de qualités propres à la PME (management, immobilier d’exploitation, savoir-faire, marque propre, récurrence, localisation…). En matière de PME, la méthode des multiples basculerait donc sous l’empire de la famille des méthodes intrinsèques ?

Pour pousser la réflexion plus loin, nous pourrions nuancer et dire que ces qualités propres à la PME sont finalement appréciées en comparaison à d’autres qualités présentes dans d’autres PME, et l’on retombe alors dans une méthode comparative.

La vérité se situe certainement entre les deux, et nous ne pouvons en tout cas qu’encourager la mise en œuvre de plusieurs méthodes de valorisation, tant intrinsèques que comparatives, afin de s’assurer d’une certaine convergence des valeurs qui pourraient être envisagées pour une transaction. 


Nos dernières actualités

Pouvons-nous vous aider ?

Que vous soyez déjà bien avancé dans votre projet ou au début de votre réflexion, nous restons toujours ouverts à un premier contact sans engagement.

Namur

Place des Célestines,
21, boîte A
5000 Namur

T : + 32 (0)81 41 29 23

Liège

Rue d'Abhooz, 31 Z.I.
des Hauts-Sarts
4040 Herstal

T : + 32 (0)4 223 59 23

Brabant Wallon

Boulevard Baudouin 1er, 25
1348 Louvain-la-Neuve


T : + 32 (0)10 22 25 23

Luxembourg Belge

Rue de la Plaine, 9
6900 Marche-en-Famenne


T : + 32 (0)81 41 29 23

Gosselies

2, rue Antoine de Saint Exupéry,
6041 Gosselies

T : + 32 (0)81 41 29 23